Dans la droite ligne d,un Bolivar ou d,un José Marti,Guevara s,engage dans la lutte avec Castro pour libérer Cuba,mais surtout dans le ferme intention d,en faire le premier maillon d,une chaine libératrice de tout le continent latino-américain.D,autant qu,en ce début d,été 1955,l,Argentine est en proie a une forte agitation:une tentative de coup d,état militaire tente de renverser Peron et de se mettre dans l,orbite nord-américaine,ce qui préoccupe sérieusement Guevara.Lorsque Juan Peron est finalement destitué en septembre 1955,Ernesto adresse une lettre a sa mére:"La chute de Peron me touche beaucoup.Pas pour lui mais pour ce qu,il représentait aux yeux de toute l,Amérique.Avec lui l,Argentine tenait,pour nous qui situions l,ennemi au nord,le role de paladin de nos pensées.Le parti communiste disparaitra avec le temps,il faudra songer a lutter véritablement."Malgré sa déception,Guevara ne veut songer qu,a sa prochaine opération cubaine.Il s,entraine comme un forcené avec ses compagnons guérilleros que Fidel Castro a décidé de faire débarquer dans l,épaisse foret de la sierra Maestra,a l,est de Cuba,ou les insurgés pourront mener des actions de commando.En février 1956,le groupe intensifie les préparatifs.Tous s,exercent au tir dans une vieille ferme de la banlieue de Mexico sous la férule d,un vieux général d,aviation,Alberto Bayo,ancien combattant en Espagne et au Maroc.Dans ces moments Ernesto est confiant et relate dans son journal:"J,ai pour la premiére fois l,impression que nous avons une chance de succés.Ce que j,avais jusque-la considéré comme fort douteux quand je m,étais laissé enroler par le commandant des rebelles,avec lequel j,entretiens toujours des relations d,amitié fondées sur le sentiment de vivre un roman d,aventures et sur notre commune conviction que cela vaut la peine de mourir sur une plage étrangére,pour un idéal de pureté."Alertée par des agents de Batista,la police mexicaine traque les activistes cubains et arrete Fidel Castro ainsi qu,Hilda et Hildita,l,épouse et la fille d,Ernesto Guevara.Le 24 juin c,est au tour d,Ernesto et de ses compagnons d,armes de rejoindre les prisons mexicaines,mais les motifs de l,arrestation sont trop vagues pour les maintenir longtemps en détention.